Emad Bahavar et Amir Hossein Kazémi sous contrainte intense pour avouer

ENGLISH ITALIAN

Plus de 70 jours après leur arrestation, Emad Bahavar & Amir Hossein Kazémi, 2 membres de la branche jeunesse du Mouvement Iranien de la Liberté sont de nouveau soumis à des contraintes physiques et psychologiques.

RAHANA – Seulement 10 jours après son transfert dans une cellule qu’il partage avec 3 autres prisonniers, Emad Bahavar est retourné à l’isolement et ses droits de visite ont été supprimés. Ce transfert est intervenu après que des agents du renseignement, qui cherchaient des caméras, aient envahi la cellule que Bahavar partageait avec Jafar Panahi.
Bahavar et Amir Hossein Kazemi, tous doux membres du Mouvement Iranien de la Liberté subiraient d’intenses contraintes de la part de leurs interrogateurs pour faire des aveux télévisés.
Bahavar et Kazémi restent en détention bien que leur préventive se soit terminée il y 15 jours. Leurs familles et leurs avocats sont dans le noir complet sur leurs dossiers et ils sont menacés par les fonctionnaires du renseignement.
RAHANA condamne fermement l’usage de la torture pour extorquer des aveux aux prisonniers ainsi que leur détention arbitraire et demande à la justice de punir les auteurs de ces agissements illégaux.

Annunci

One comment

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...